(1946 -1951)

Première partie : Les Préalables

 

    Une fois prise la décision de construire un barrage dans la vallée de la rivière « Maronne » entre Pleaux et Arnac, il a fallu procéder, d’abord, à l’indemnisation et l’éviction des propriétaires dont les maisons, les champs et les bois allaient être submergés par la retenue du barrage. Ensuite il s’agissait d’accueillir et de loger plus d’un millier d’ouvriers en construisant des « baraquements » provisoires dans une cité. Dans cette première partie, nous nous intéresserons à ces différents points en présentant successivement des photos et témoignages vécus sur les deux villages de Rodomont et d’Espont qui allaient être engloutis puis sur la création de la cité ouvrière de Laboudie.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...