Le prix-fait de la maison d'Antoine Leconnet (1656) a montré que la "place publique" de Pleaux, principal espace du commerce et peut-être de l'artisanat, devait être bordée d'édifices notables donnant alors un caractère urbain au lieu. D'autres documents d'archives complètent l'image que l'on peut tenter de restituer du paysage de cette place et d'autres espaces de la ville d'antan. Intéressons-nous encore à cette place, cette fois-ci dans son contact avec la rue du Bournat, puis avec celui de la rue d'Empeyssine. Quels édifices et éléments à caractère urbain y rencontre-t-on alors ?

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...