(première partie)

Le texte qui suit est une illustration des relations existant entre l’histoire locale et la « grande » histoire. Cependant, à l’inverse de la démarche habituelle, cherchant à déceler dans un événement de la micro- histoire, la manifestation d’un mouvement plus général du monde, cette étude part d’un récit doublement étranger à la chronique locale - par son côté légendaire et son contexte historique - pour y découvrir, finalement, un rapport étroit avec notre région. L’auteure, Geneviève Lacroix est historienne, conférencière, professeur d’histoire de l’alimentation et d’histoire de l’art du Master en Food Design de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles - Ecole supérieure des Arts, directrice de la collection « l’Histoire en mouvement » aux éditions Academia - E.M.E - L’Harmattan. (NDLR)

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...